Phobos de Victor Dixen

Six prétendantes,

Six prétendants,

Six minutes pour se rencontrer,

L’éternité pour s’aimer.

Ils veulent marquer l’histoire avec un grand H.

Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d’un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’oeil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants de Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à créer la première colonie sur Mars.

Elle veut trouver l’amour avec un grand A.

Leonor, orpheline de dix-huit ans, est l’une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l’amour. Elle a signé pour un aller sans retour…

Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour le regretter.

J'ai beaucoup aimé l'histoire de ce livre, c'est très original. Par contre je crois que j'aurais eu plus facile si cela avait été un film ou une série, car c'est vraiment écrit comme si on lisait un scénario (du moins les chapitres qui sont nommés : "champ", "hors champ" et "contrechamp"), ça c'est ce que je n'ai pas trop apprécié au début, car je m'y perdais et n'y comprenais rien mais avec le temps je m'y suis faite et ai pris plaisir à ma lecture.

Autant dire qu'il m'a fallut du temps pour bien m'y plonger et apprécié ma lecture, surtout que c'est un très long démarrage. Mais vers le milieu ça s'est amélioré et ça été plus rapide, et d'ailleurs ma lecture aussi. Au début je le lisais par "a coup", puis quand c'est devenu "rapide" ma lecture s'est drôlement accélérée aussi.

Par contre c'est un livre où il y a beaucoup d'information d'un coup, puis plus pendant un moment. Surtout qu'on passe d'un point de vue "interne" où on est dans la tête de Leonor, puis externe avec les gens qui font l'émission et un autre bonhomme. Ça aussi, j'ai eu du mal au départ en me demandant ce qu'il se passait et de qui on parlait, puis ça été.

L'histoire est vraiment bonne et originale, qui aurait eu l'idée de faire un voyage sur Mars en forme de speed-dating en télé réalité ? Surtout qu'il y a plus que ça, il y a des manigances, des trucs vicieux aussi, puis des surprises auxquelles je ne me suis pas attendue du tout. Par contre la fin, elle, je m'y attendais mais j'ai bien aimé quand même parce que j'avais une idée de comment il se finirait et même si sur le fond j'avais raison, sur la forme je me suis plantée, et heureusement car c'est grâce à cela que je lirai le tome 2. Mais pas tout de suite, car j'ai vraiment besoin de digérer ce premier tome, puis j'ai aussi envie de lire autre chose.

Ah ! Et j'allais oublier le plus important ! Les images ! Car oui ce livres possèdent des images explicatives sous forme de schéma, afin qu'on comprenne bien les explications textes. Et franchement ça m'a bien aidée à visualiser le vaisseau et d'autre choses aussi. Mais le mieux avec ces images, c'est qu'elles sont sur une "tablette", comme si on faisait partie intégrante du livre, qu'on le vivait. Et j'ai vraiment apprécié cette attention venant de l'auteur.

Bref, ce livre vaut un bon 7/10 pour moi.

Collection R de Robert Laffont

433 pages

Ici le schéma expliquant le déroulement du voyage vers Mars.

Ici le schéma expliquant le déroulement du voyage vers Mars.

Retour à l'accueil