Narcisse Enchainé (Anita Blake, T10) - Laurell K. Hamilton

Bonjour à tous !

Il y a quelques jours je finissais le tome dix d'Anita Blake. Je l'ai lu en à peine un peu plus de 24H... Nooooon je ne l'ai pas adoré du tout, du tout...

En réalité, Anita Blake partage ma vie depuis un eu moins de dix ans à raison d'une fois par an. Car oui, je ne lis cette série qu'une ou deux fois par an, allez savoir pourquoi...

Alors, Anita Blake, de quoi ça parle ?

La série démarre avec Plaisirs Coupable. Anita est une tueuse de vampire qui relève les morts. En gros la fille elle tue des morts-vivants et elle en crée, paradoxale, non ? Bon d'accord, ce n'est pas la même chose, les morts qu'elle relève, redeviennent morts une fois qu'elle a eu ce qu'elle voulait.

Résumé :

Mon nom est Blake, Anita Blake. Les vampires, eux, m'appellent "l'Exécutrice" et par égard pour les oreilles les plus chastes, je ne vous dirai pas comment, moi, je les appelle. Ma spécialité, au départ, c'était plutôt les zombies. Je relève les morts à la nuit tombée pour une petite PME. Ce n'est pas toujours très exaltant et mon patron m'exploite honteusement, mais quand on a un vrai don, ce serait idiot de ne pas s'en servir. Tuer des vampires, c'est autre chose, une vieille passion liée à des souvenirs d'enfance. Depuis qu'ils sont officiellement reconnus et ont pignon sur rue, ils se croient tout permis. Certes, il y en a de charmants, voire très sexy, mais il y en a aussi qui abusent. Ceux-là je les élimine. Rien de tel pour garder la forme : ça vous fouette le sang !

Mon avis :

Pour ce dixième tome, je ne suis pas déçue. J'ai adoré ma lecture du début à la fin. Enfin à un moment j'ai eu une surprise... Arrivée à la page 800 et quelques, mon livre a décidé de faire un bond en arrière et de me faire relire à partir de la page 740 et des... Enfin ce n'était juste qu'un contre temps, mais j'ai quand même été surprise en lisant la page "non mais j'ai déjà lu ça... Bon je vais continuer on sait jamais que ce serait un flash back..." Pour vous dire à quel point je suis naïve, j'ai lu les trois première pages avant de comprendre... Blonde moi ? Noooooooon...

Bref, au début j'étais quand même un peu mal à l'aise avec le nombre de page de ce bouquin, j'avais l'impression qu'il allait durer une éternité et comme j'ai plein d'autres livres à lire, j'étais un rien inquiète du temps que j'allais mettre pour le lire... Comme dis plus haut, j'ai mis un peu plus de 24H pour le lire, donc des inquiétudes vraiment non fondées.

Dans ce tome, comme dans les précédents, ce que je n'aime pas c'est qu'ils ont tous le même schéma : il y a un petit quelque chose de méchant qui se passe, elle s'en inquiète. Ce petit quelque chose se révèle être un gros quelque chose, mais un autre truc vient dans le paysage qui se fait passer pour plus gros que l'autre, et donc elle s'en occupe puis de toute manière croit que le gros méchant n*1 est K.O., Elle met alors gros méchant N*2 K.O. aussi, et la le gros méchant n*1 se relève et montre qu'en fait il était encore plus méchant que ce qu'on croyait et qu'en plus ce n'est pas celui auquel on pensait. Là elle se retrouve dans la merde à ne pas savoir quoi faire, puis pouf un truc qu'on ne s'y attend pas arrive et rend pour de bond le gros méchant N*1 KO. FIN. Je ne sais pas vous, mais moi j'ai l'impression que c'est tout le temps comme ça... Ca serait bien que l'auteur change un peu, histoire qu'on soit encore plus surpris que là. Parce que oui même si le schéma est connu, les méchants eux ne le sont pas, ainsi que les trucs qui se passent dans le livres.

Donc malgré un schéma connu, j'aime quand lire ces romans, car l'histoire, elle, n'est pas connue.

💖💖💖💖

804 pages

Ed. Milady

9€

Retour à l'accueil